Bienvenue sur le site du congrès national

Construire et développer ensemble le SNUEP-FSU

Cette rentrée scolaire s’est effectuée une fois de plus sous le signe de l’austérité budgétaire pour les LP. Non seulement l’enseignement professionnel n’aura pas bénéficié des 60 000 postes créés dans l’Éducation mais, pire encore, des moyens lui ont été pris pour financer certains dispositifs dont il a été exclu ! Ce manque de considération est illustré par la mise en place de la reforme de l’éducation prioritaire qui a d’emblée écarté les lycées pour se concentrer uniquement sur les écoles et collèges. La réussite de tou-tes les jeunes scolarisé-es en LP passe par l’amélioration de leurs conditions d’accueil, ce qui nécessite des moyens supplé- mentaires permettant d’alléger les effectifs de classe. Cela passe aussi par la création de postes de professeur-es, de CPE, d’assistant-es d’éducation et d’équipes pluridisciplinaires permettant de traiter l’ensemble des difficultés des jeunes scolarisé-es dans nos établissements.

En 2015, le SNUEP-FSU a participé à l’ensemble des GT ministériels sur l’enseignement professionnel et il est intervenu à plusieurs reprises auprès de la ministre pour y porter ses mandats. Il a obtenu certaines avancées comme la suppression des CCF en 2nde pro, la réécriture de la circulaire PFMP, le maintien des indemnités pour les collègues qui étaient en ZEP ou en Éclair et l’ouverture de 500 nouvelles formations en LP pour la rentrée 2017. Ces avancées arrachées par le SNUEP-FSU restent minimes au regard du manque de moyens alloués à nos EPLE. C’est d’autant plus vrai que le gouvernement continue à promouvoir l’apprentissage en y injectant de plus en plus de fonds publics. Aujourd’hui, il y a plus que jamais nécessité de promouvoir l’EPP et de mettre en place un véritable plan de rattrapage budgétaire pour permettre enfin à l’ensemble des personnels d’assumer dans de bonnes conditions leurs missions d’éducation et de formation.

C’est dans ce contexte que le SNUEP-FSU prépare son 6e Congrès national qui aura lieu à Bourges du 27 au 31 mars 2017. Avant cela, chaque académie tiendra son congrès académique dans le souci de vous faire participer aux décisions et de construire avec vous les futurs mandats de notre organisation syndicale. Près de 140 délégué-es nationaux mandaté-es travailleront à l’écriture des mandats et réfléchiront aux possibles évolutions de notre outil syndical pour le rendre encore plus efficace. Pour ce congrès, nous faisons à nouveau le choix collectivement de fédérer l’ensemble des forces du SNUEP-FSU dans une liste unique et pluraliste au service du développement de notre action syndicale. Être uni-es pour être ensemble plus fort, c’est ce que sous-tend la dé- marche du    SNUEP-FSU. Construire les mobilisations futures en multipliant les rencontres, en diffusant des informations et analyses exigeantes, débattre avec la profession et être engagé au quotidien pour défendre les collègues, porter l’ensemble de leurs revendications, c’est la démarche que le SNUEP-FSU a choisi et qu’il compte bien poursuivre dans les années à venir.